• Accueil

    Bonjour et bienvenue sur

    le blog des yéyé!

    Qui n'a pas dans sa tête une chanson oubliée

     ou même une chanson qui lui rappelle ses 15 ans

    Alors  on met son casque pour ne pas embêter les copains ,

    on ferme les yeux et c'est parti!

    Et voilà on rajeunit de 40 ans au moins lol!

    Toutes les années "Yéyé"

     rien  que du Yéyé

    Ecoutez souviens toi!

    Le yéyé est un style de musique pop ayant émergé en France, en Italie et en Espagne au début des années 1960. L'expression est usitée en France et au Québec et vise à désigner, généralement, une musique ou une chanson adaptée d'un succès anglo-saxon, alors très prisée par la jeunesse. Elle désigne aussi bien le public amateur de ces airs que leurs interprètes (les yéyés), la connotation est le plus souvent péjorative et railleuse.

    Les expressions « les yéyés » ou encore « la période yéyé », usités a posteriori, couvrent généralement la totalité des années 1960-début 1966 (quand ce n'est pas toute la période sixties), sans distinction entre les genres musicaux, les artistes de la nouvelle génération, les créations originales et les adaptations ; alors que « le yéyé » stricto sensu débute à l'automne 1961 avec l'avènement du twist et prend fin au printemps 1966.

  • Bobby Solo

    Bobby Solo

    Roberto Satti Né(e) le 18 mars 1945 (72 ans)

     

     

     

    Roberto Satti fréquente le milieu militaire américain avec son beau-frère des forces armées des États-Unis installées en Europe du sud où il se familiarise avec le country et le rock'n'roll.

    As de la guitare doté d'une voix magnifique, il est souvent invité à chanter dans des fêtes familiales. Mais sa décision de faire carrière dans le monde de la musique naîtra après avoir vu le film « Il delinquente del rock and roll » de Elvis Presley .

    Le chanteur américain deviendra son modèle

    tant au niveau du style vocal que pour le genre musical.

    Au printemps 1963, le producteur Vincenzo Micocci de la major Ricordi de Milan le repère et lui propose un contrat discographique. Il acquiert alors son nom de scène Bobby Solo après la sortie de son premier disque « Ora che sei già una donna / Valeria ».

    L'énorme succès viendra l'année d'après, suite au Festival de Sanremo de 1964 où il interprète « Una lacrima sul viso » avec le chanteur américain Frankie Laine. Obligé de chanter en play-back, il se fait disqualifier mais son disque fera un énorme exploit dans son pays natal et à l'étranger.

    Vendu à plus de six millions d'exemplaires, « Una lacrima sul viso » lui assure une grande notoriété dans toute l Europe en Amérique Latine et au Japon. La maison de disques Ricordi ne tarde pas à publier son premier album et les cinéastes l'invitent tout de suite à participer à la réalisation d'un film musical portant le même titre que son fameux tube.


    Grand rocker couronné de succès

    Bobby Solo fera encore plus de bruit en 1964 en remportant le premier prix du Festivalbar grâce à sa pièce « Credi a me ». L’année d'après, il est enfin sacré meilleur artiste à Sanremo avec la Chanson « Se piangi, se ridi ».

    Il se présentera avec le même titre au grand prix de l’Eurovision de Naples où il sera classé 5ème et débarquera au Disco per l’Estate avec « Quello sbagliato », arrivé en 6ème position.

    Deux autres francs succès de cette période s'intitulent « Cristina » et « La casa del signore », version italienne de la pièce d'Elvis Presley « Crying in the chapel ».

    1967 est marquée par la victoire de « Non c’è più niente da fare » à la une de la manifestation culturelle Cantagiro et devenue la bande origina le de la série télévisée « Tutto Totò ». Suivant le rythme du temps et les airs les plus marquants, Bobby Solo lance en 1968 la version italienne de « San Francisco » de Scott McKenzie et « Siesta » accueillies chaleureusement par le public.

    Puis 1969 est l'année du deuxième triomphe au Festival de Sanremo à travers le morceau « Zingara » écrit par son ami Gianni Morandi et présenté en duo avec Iva Zanicchi. Ce succès spectaculaire le portera de nouveau à l'écran dans un autre film musical inspiré de sa Chanson .

    Désormais, c'est la grande célébrité pour la star du rock et de la télé qui cartonnera encore avec sa Chanson « Domenica d’agosto ».


    Note perso  Dans son pays on le surnomme le grand Elvis italien! pour moi l'inconditionnelle du King je reconnais qu'il y a de ça!

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique